Consommation : prévisions optimistes pour les fêtes de fin d’année

Consommation : prévisions optimistes pour les fêtes de fin d’année

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Après une baisse importante en 2015, cette année le budget des Français pour les repas de fin d’année devrait évoluer de +5,7 %, pour attendre 145,06 € en moyenne. C’est la bonne nouvelle révélée par un sondage exclusif Toluna, réalisé fin septembre pour le magazine LSA, Commerce & Consommation.

Comme toujours, une grande partie des consommateurs se rend en grandes surfaces, anticipe relativement peu ses achats et reste à l’affût des offres promotionnelles pour se décider. La grande nouveauté cette année ? Le bio : « en pleine explosion », explique Philippe Guilbert, Directeur général de Toluna.

Où et quand vont-ils acheter ?

Alors qu’un tiers (33,1%) des sondés prévoit de commencer à faire les courses début décembre, plus de la moitié (50,2%) des achats alimentaires se feront après mi-décembre.

Côté circuit de distribution, pas de grands changements. Les Français iront surtout faire leurs courses alimentaires en super/hypermarché (72,3 %) et en centre commercial (31,2 %).
Cette année, les commerces de proximité devraient profiter d’une hausse de fréquentation de près de +2 % par rapport à la même période en 2015 puisque près d’1 Français sur 5 (19 %) déclare vouloir se rendre en boutique de centre-ville. Pour ces repas de fêtes, les achats alimentaires sur internet restent en dernière position, avec près de 10% des intentions.

consommation-courses-alimentaires-notel-fetes-commerce

Que faut-il mettre en avant ?

Par rapport à leurs repas du quotidien, les Français prévoient pour les fêtes de « faire des extras » sur certains produits de grande consommation qui seront donc à valoriser :

  • les entrées (foie gras, huîtres, saumon…) à 67,5 %
  • les desserts à 59,5 %
  • les ingrédients pour les plats à 51,3 %
  • les alcools (Champagnes et vins) pour plus de 40 %

23,5 % privilégieront plutôt les grandes marques, mais près de 7 Français sur 10 (67,7 %) attendent les promotions pour orienter leurs choix.

67,7 % des consommateurs
attendent les promotions

En progression de +2,4 %, la préférence des consommateurs pour les produits alimentaires régionaux se confirme mais le fait marquant 2016, c’est la véritable « explosion du bio », qui enregistre une spectaculaire hausse de +28,7 %. Ainsi, pour ces repas de fêtes, environ la moitié des sondés a l’intention d’acheter du bio (48,9 %) et des produits de la région (51,3 %).

A lire :
Fêtes de fin d’année : 5 conseils pour finir 2016 en beauté

Les boissons et aliments, sous le sapin également

46,2 % des sondés prévoient d’offrir de la confiserie/chocolat, pour lesquels 44,4 % des Français sont prêts à dépenser plus, notamment s’ils sont produits par des PME (27,7 %). Les vins et alcools sont aussi des cadeaux pour lesquels 36,7 % des consommateurs sont prêts à payer plus cher, en particulier s’ils sont estampillés PME (pour 19,2 %).

consommation-courses-noel-chocolat-made-in-france

Retrouvez plus de chiffres, ainsi qu’une sélection de produits pour chaque profil de consommateurs, dans le dernier numéro papier du magazine LSA.

 

Source : « Un souffle d’optimisme », par Florence Bray.
Article publié dans le dossier « Fêtes de fin d’années », LSA n°2431 (édition du jeudi 20 octobre).

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *